Visa Perou Voyage en Direct PErou

Exigences et réglementations en matière de visas pour un voyage en direct au Pérou

Sommaire de la page

Aperçu du contenu
Visa touristique pour le Pérou
Informations générales
Ai-je besoin d’un visa touristique pour le Pérou ?
Exigences et procédures relatives aux visas de tourisme
Prolongation du visa touristique
Visa de touriste expiré
Visa d’affaires pour le Pérou
Visa d’étudiant pour le Pérou
Travailler au Pérou
Visa de Volontaire pour le Pérou
Entrer au Pérou
Quels articles pouvez-vous apporter au Pérou ?
Informations importantes sur les visas
Quels sont les vaccins obligatoires et recommandés ?
Visa péruvien – Commentaires et questions
Visa touristique pour le Pérou
Informations générales
Les voyageurs ont besoin d’un passeport valide au moins six mois avec au moins deux pages gratuites dans la section des visas pour entrer au Pérou.
Le séjour maximum au Pérou avec un visa touristique est de 183 jours (par an) !
Vous ne pouvez pas étendre votre visa touristique une fois que vous êtes entré au Pérou !
Les visas touristiques péruviens ne sont que des visas d’entrée unique !


Comme dans la plupart des pays du monde, vous n’êtes pas autorisé à travailler avec un visa touristique !
Au cas où vous auriez besoin de signer des contrats importants (contrat de travail, achat d’appartement, parfois même un certificat de mariage…) vous avez besoin d’une autorisation pour signer des contrats sinon les papiers ne sont pas légaux ! Vous pouvez obtenir ce permis assez facilement à l’Office de l’Immigration « Dirección General de Migraciones y Naturalizacion », Av. España 734 à Breña.
Selon la loi péruvienne, les visiteurs étrangers doivent être munis d’un billet ou d’un laissez-passer de retour ou de continuation lorsqu’ils entrent dans le pays. Bien que cette loi ne soit pas appliquée par les immigrants péruviens, les compagnies aériennes exigent souvent de voir un billet de retour ou de continuation lors de l’enregistrement pour un vol vers le Pérou. Si vous ne pouvez pas en fournir un, la plupart des compagnies aériennes refusent d’embarquer dans l’avion. Donc, si vous prévoyez de quitter le Pérou par exemple en bus, vérifiez auprès de la compagnie aérienne, si elle accepte un billet de bus ou autre pour éviter des surprises désagréables à l’aéroport.

Ai-je besoin d’un visa touristique pour un voyage en direct au Pérou ?


En général, les citoyens des pays de la liste ci-dessous n’ont PAS besoin de faire une demande de visa auprès d’une ambassade ou d’un consulat avant d’entrer au Pérou. Un passeport valable au moins six mois avec au moins 2 pages gratuites dans la section des visas suffit pour obtenir un visa de touriste (en fait c’est seulement un tampon d’entrée) directement à la frontière ou à l’aéroport. Les enfants devraient voyager avec leur propre passeport avec photo. Les pays énumérés ci-dessous peuvent obtenir un visa touristique à l’aéroport ou à toute autre frontière péruvienne sans en faire la demande auprès d’une ambassade ou d’un consulat (pour une liste plus détaillée, veuillez consulter notre document pdf « Obligation de visa pour les ressortissants étrangers au Pérou » publié par le ministère péruvien des Affaires étrangères, voir ci-dessus) :
Amérique du Nord : Citoyens des États-Unis, du Canada et du Mexique
Amérique centrale : Citoyens de la plupart des pays d’Amérique centrale (sauf Costa Rica, Cuba, El Salvador, Guatemala, Haïti, Honduras, Nicaragua, République dominicaine)
Amérique du Sud : Citoyens de tous les pays d’Amérique du Sud
Europe : Citoyens de tous les pays de l’Union européenne et de la Suisse
Afrique : Citoyens d’Afrique du Sud
Asie : Citoyens de Brunei, Indonésie, Israël, Japon, Laos, Malaisie, Philippines, Singapour et Thaïlande
Océanie : Citoyens de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande
Consultez également le document PDF suivant avec une liste détaillée des pays :
Obligation de visa pour les ressortissants étrangers au Pérou
Veuillez noter que c’est votre nationalité et non un permis de séjour potentiel dans un autre pays qui est le facteur décisif si vous avez besoin d’un visa ou non !
Exigences et procédures pour l’obtention d’un visa de touriste péruvien
Les ressortissants de quelques autres pays (voir notre document pdf « Obligation de visa pour les ressortissants étrangers au Pérou » ci-dessus, publié par le ministère péruvien des Affaires étrangères) ont besoin d’un visa même à des fins touristiques. Le Pérou n’offre pas de demande de visa en ligne, donc ces ressortissants doivent faire leur demande de visa touristique au consulat péruvien qui a juridiction sur leur domicile ou pays de résidence.
Malheureusement, surtout en Afrique et en Asie, les continents où la plupart des résidents doivent faire une demande de visa touristique, il n’y a que quelques missions diplomatiques péruviennes. Trouver le bon et faire une demande de visa peut donc être une mission. Comme le ministère péruvien des Affaires étrangères ne publie malheureusement pas le nom du consulat compétent pour chaque pays, nous vous recommandons de prendre contact avec le consulat péruvien le plus proche au cas où il n’y en aurait pas dans votre pays de résidence. Consultez notre section « Ambassades et consulats péruviens dans le monde » pour trouver une mission diplomatique péruvienne à proximité.
Les exigences en matière de visa pour un visa de touriste comprennent, mais sans s’y limiter :
Formulaire de demande
Passeport valide
Billet aller-retour
Réservation d’hôtel, réservation de forfait touristique ou lettre d’invitation
Preuve de fonds suffisants
Dans certains pays, entretien personnel
Dans certains pays, preuve de résidence légale
Photos d’identité
Frais d’inscription
Prolongation du visa touristique péruvien
Depuis juillet 2008, il n’est PAS possible de prolonger votre visa touristique une fois que vous êtes entré au Pérou ! Lorsque vous arrivez à l’aéroport ou à la frontière, assurez-vous d’obtenir un visa pour la durée prévue de votre séjour. Selon la loi péruvienne, la durée maximale du séjour d’un touriste dans le pays est de 183 jours par an.

Mais essayez d’être ferme et insistez sur le nombre de jours dont vous avez besoin. Si vous avez reçu un nombre élevé de jours avec votre visa touristique, une stratégie consiste à attendre qu’il vous reste moins de 30 jours avant de quitter le pays et d’y revenir, afin de ne pas risquer de revenir avec un nouveau visa touristique qui pourrait raccourcir votre séjour.

Travailler au Pérou
Si vous voulez travailler au Pérou, vous aurez besoin d’un visa spécial appelé « el Carné de extranjeria » qui pourrait être traduit par « Carte de résident étranger ». Avec le Carné de extranjeria, vous êtes autorisé à travailler au Pérou et vous n’avez pas de limite quant au nombre de jours que vous pouvez y rester. Cependant, vous devrez payer 20 dollars US par an et des frais initiaux de 200 dollars US.
Outre le fait d’être marié à un Péruvien ou d’avoir une famille péruvienne, pour faire une demande de Carné de extranjeria, vous aurez besoin d’avoir un contrat avec une entreprise qui veut vous engager. Le contrat doit avoir une durée minimale d’un an. Malheureusement, il est plus compliqué pour les entreprises d’embaucher un étranger que d’embaucher un Péruvien et elles ne sont autorisées à embaucher qu’un certain nombre d’étrangers dans leur entreprise.
Si vous trouvez un moyen de vous faire embaucher, vous devez remplir ce formulaire : https://www.migraciones.gob.pe/formularios/f-007-a.pdf et payer $49.90 USD à la Banco de la Nacion. Vous apporterez le reçu de votre paiement ainsi qu’une copie de votre passeport et une copie de votre carte TAM (le document que vous avez reçu à l’aéroport à votre arrivée au Pérou).
Ensuite, vous prenez rendez-vous avec INTERPOL où vous passez un examen et payez les frais d’inscription au Banco de la Nacion (200 dollars É.-U.) et un supplément de 20 dollars É.-U. pour une inscription au « Registre des étrangers ».
Vous devrez également remettre 2 photos au format « tamaño carnet » (similaire au format passeport mais demandez à l’endroit où vous prenez vos photos pour « tamaño carnet »). Enfin, vous devez également remplir ce document. Ceci vous assure que vous n’avez commis aucune activité criminelle au Pérou ou dans un autre pays.
Veuillez noter que si vous demandez le Carné de extranjeria en tant que membre de la famille d’un officier, en raison d’un engagement religieux au Pérou ou comme réfugié, les conditions sont différentes.
Notez également que le processus de demande du Carné de extranjeria peut être un peu compliqué et que la procédure n’est pas toujours la même pour tout le monde, alors assurez-vous de vous renseigner sur les détails de la procédure au bureau d’immigration. Si vous ne parlez pas couramment l’espagnol, n’oubliez pas d’amener quelqu’un qui traduira pour vous si vous ne parlez pas tous l’anglais.
Visa de bénévole
Le Pérou n’a pas de visa spécial pour les volontaires. Les voyageurs qui prévoient faire du bénévolat au Pérou entrent dans le pays avec un visa de touriste et sont autorisés à faire du bénévolat (sans paiement) dans un organisme de bienfaisance ou une institution pour une durée maximale de 183 jours.
Entrer au Pérou
Entrer au Pérou est assez facile. Déjà peu avant l’atterrissage, les hôtesses de l’air de votre avion vous remettront la « Tarjeta Andina de Migracion » (TAM) et un formulaire de déclaration en douane. Si vous entrez par voie terrestre, vous obtenez les formulaires à la frontière.
La carte de migration andine est disponible en espagnol et en anglais. Remplissez vos données personnelles et après le débarquement, remettez-les avec votre passeport à l’agent d’immigration au contrôle de l’immigration. Si vous n’êtes pas obligé de demander un visa auprès d’un consulat péruvien de votre pays d’origine avant d’entrer au Pérou, l’agent estampillera votre passeport et inscrira un numéro sur ou à côté du tampon indiquant le nombre de jours pendant lesquels vous pouvez rester dans le pays. Même si la durée maximale de séjour sur un visa touristique est de 183 jours, les agents d’immigration se réservent le droit d’accorder le nombre de jours qu’ils jugent approprié, jusqu’à 183 jours. Assurez-vous d’obtenir le nombre de jours sur votre visa de touriste à l’immigration que vous avez l’intention de rester au Pérou. La partie supérieure du TAM reste avec les immigrations, la partie inférieure vous est rendue.
Prenez bien soin de votre partie du TAM ! Le personnel de l’hôtel vous le demandera lors de l’enregistrement car vous êtes exempté de payer 18% de TVA péruvienne sur votre facture. De plus, vous en avez à nouveau besoin lorsque vous quittez le pays. Si vous perdez le TAM, un duplicata peut être délivré par Migraciones, le bureau de l’immigration du Pérou situé à Breña ou à l’aéroport.
A la remise en douane de votre formulaire de déclaration en douane dûment rempli. Vous trouverez ci-dessous une liste des articles que vous pouvez apporter temporairement en franchise de droits au pays. Veuillez noter que si vous transportez plus de 10 000 $US en espèces à l’entrée ou à la sortie du pays, vous devez le déclarer. Les valeurs comptables supérieures à 30 000 $US sont interdites à l’entrée et à la sortie du Pérou.
Regardez également deux courtes vidéos sur les procédures à suivre à l’arrivée et au départ de l’aéroport international de Lima.
Que pouvez-vous apporter au Pérou ?
Vous pouvez apporter (temporairement) les articles suivants au Pérou pour votre usage personnel (sans taxes ni droits de douane) :
Vêtements à usage personnel pendant votre voyage
Articles de toilette à usage personnel pendant votre voyage
Articles personnels et bijoux à usage personnel
Médicaments (médicaments) pour usage personnel seulement

Aides et appareils pour le contrôle médical personnel et la mobilisation (fauteuil roulant, civière, béquilles, tension artérielle / glucomètre, thermomètre, etc.)
Autres articles pour usage ou consommation personnelle ou cadeaux dont la valeur totale n’excède pas 300 $.
Livres, magazines, journaux et documents à usage personnel
2 sèche-cheveux électriques
1 rasoir électrique
1 jeu d’équipement sportif à usage personnel
1 instrument de musique
2 appareils photo conventionnels ou numériques
1 caméra vidéo ou film portative, non professionnelle
1 radio portable non professionnelle ou magnétophone portable non professionnel ou magnétophone portable non professionnel
1 lecteur CD / DVD portable
1 appareil de jeu vidéo portable
10 rouleaux de film, 10 cassettes pour caméra vidéo portable que vous emportez avec vous
2 cartes mémoire pour les conseils de l’appareil photo numérique, de la caméra vidéo ou du jeu vidéo que vous emportez avec vous
2 disques durs externes pour PC et 4 clés USB pour usage personnel
20 CD ou DVD
1 ordinateur portable
1 organiseur numérique ou 1 tablette PC
2 téléphones portables
20 paquets de cigarettes ou 50 cigares ou 250 grammes de tabac (pour les voyageurs de plus de 18 ans)
3 litres de boissons alcoolisées (pour les voyageurs de plus de 18 ans)
1 animal domestique (consulter la réglementation vétérinaire auprès du consulat péruvien le plus proche et/ou du SENASA)
1 calculatrice électronique portable
Informations publiées par les douanes péruviennes. Toutes les informations sont susceptibles d’être modifiées !
Informations importantes
Veuillez noter : Nous n’avons aucune affiliation avec le gouvernement péruvien ni avec aucune ambassade/consulat péruvien à l’étranger. Toutes les informations sont publiées à notre meilleure connaissance et ne devraient vous donner que des indications générales sur les procédures péruviennes. Comme les règlements, exigences et pratiques peuvent changer sans préavis, toutes les informations sont sujettes à changement ! C’est pourquoi nous vous recommandons de vérifier la réglementation en vigueur avant votre voyage au Pérou auprès du consulat ou de l’ambassade péruvienne la plus proche !
Quels sont les vaccins obligatoires et recommandés ?
Si vous entrez au Pérou en provenance de zones infectées en Afrique ou sur le continent américain, un vaccin contre la fièvre jaune est requis pour entrer dans le pays. Sinon, il n’y a pas de vaccinations obligatoires.
Du ministère de la Santé recommande les vaccinations suivantes
:
Hépatite A
La varicelle
Les hépatites B quand vous visitez les provinces Amazonas, Loreto, San Martin, Ucayali, Junin et Madre de Dios.
Fièvre jaune quand vous visitez les provinces Amazonas, Loreto, San Martin, Ucayali, Junin et Madre de Dios.